EPR Flamanville : énième dérapage financier, démarrage repoussé à 2023

1,5 milliards de plus : c’est le énième dérapage financier que vient d’annoncer EDF le 9 octobre dernier, avec un démarrage prévu en 2023.
Le coût subit désormais une hausse de 276% par rapport au budget initial, passant de 3,3 milliards d’Euros à 12,4 milliards d’Euros, la durée quand à elle augmente de 220%.
Pour les réacteurs d’Hinkley Point, en Angleterre, c’est un surcoût annoncé entre 2,5 et 3,5 milliards d’euros (actuellement 13 milliards d’euros chacun) et d’un « glissement de calendrier »
Et dans le même temps, EDF a lancé le 20 septembre un appel d’offre pour la construction de deux nouveaux EPR en France, et prévoir d’en construire 6 dans le cadre d’un projet du gouvernement Macron ! (article du monde du 15/10/2019)

 

Mais quand ce fiasco industriel va-t-il s’arrêter ?

Visualisez en graphique le énième dérapage financier (Le monde 9 octobre 2019)

Facebooktwitter
Fermer le menu