Nucléaire et démocratie

Le nucléaire reste un domaine opaque et secret où la désinformation domine.
L’atome a été imposé en France sans débat démocratique. Ses liens avec la Défense Nationale renforcent l’omerta.
La liberté de manifester pacifiquement est souvent niée pour les antinucléaires, sur lesquels la répression policière s’abat régulièrement.
En 2010, la DCRI (ex-DST) cherchait encore des ennuis à trois salarié-e-s du Réseau “Sortir du nucléaire”.
L’enfouissement des déchets ou l’implantation de nouvelles installations sont l’occasion de faux “débats publics” qui sont des mascarades où tout est joué d’avance. Une démocratie authentique ne peut pas avoir recours au nucléaire.

Facebooktwitter
Fermer le menu